14.2. Règles des attributs des objets de transport terrestre

Se rapportent aux objets de transport terrestre les segments de lignes de tramway, les arrêts de transport terrestre et les gares routières.

Consultables à la section :

  1. 14.2.1. Règles des attributs des segments de lignes de tramway
  2. 14.2.2. Règles des attributs des arrêts de transport terrestre
  3. 14.2.3. Règles des attributs des gares routières
  4. 14.2.4. Règles de création et des attributs des itinéraires de transports en commun

14.2.1. Règles des attributs des segments de lignes de tramway

La fenêtre des attributs des segments de lignes de tramway ressemble à ceci :

L'attribut Niveau A et Niveau B permet un affichage juste des intersections entre les lignes de tramway et d'autres lignes de transport en les disposant sur différents niveaux (par exemple, l'un au niveau du sol et l'autre dans un tunnel).

Les valeurs du niveau des nœuds doivent être indiquées dans les champs Niveau A et Niveau B — pour les nœuds de début (A) et de fin (B) des segments d'une ligne.

Valeurs admissibles des niveaux :
  • “au sol” : si l'intersection des segments de lignes se trouve au niveau du sol.
  • “sur le pont”, “sur le pont (+1)”, “sur le pont (+2)” : niveaux au-dessus du niveau du sol. Par exemple, à l'intersection entre une ligne passant sur un pont ou un échangeur et une ligne de transport terrestre, une ligne ferroviaire, ou une route automobile passant au niveau du sol.
  • “dans un tunnel”, “dans un tunnel (-1)”, “dans un tunnel (-2)” : niveaux en dessous du niveau du sol. Par exemple, à l'intersection entre une ligne passant dans un tunnel et une ligne passant dans un tunnel de niveau différent.

14.2.2. Règles des attributs des arrêts de transport terrestre

La fenêtre des attributs des arrêts de transport terrestre ressemble à ceci :

Lors de la détermination des attributs des arrêts de transport terrestre, il convient de suivre les règles qui leur sont spécifiques. Les attributs de l'objet sont présentés ci-dessous, accompagnés des règles de traitement des valeurs de chacun d'entre eux :

14.2.2.1

Les noms des arrêts de transports en commun sont définis conformément aux règles détaillées à la section 1.3.1. Nom de l'objet : règles générales et à la section 1.4.2.2.

Pour les arrêts de transports en commun, on utilise les noms de type Officiel, Pour la légende sur la carte et Synonyme, historique (les noms d'autres types ne sont pas utilisés).

14.2.2.1.1 Nom officiel

Sont utilisés en qualité de noms officiels des arrêts de transport en commun les noms propres entiers des arrêts sans abréviations (mais il est possible d'utiliser les abréviations courantes : Coop. Agr., Inst. de Rech., etc.)

Si l'arrêt n'a pas de nom officiellement admis, il est toléré d'utiliser le nom d'une rue à proximité, d'un objet d'intérêt (par exemple, un magasin) ou tout autre signe distinctif.

Si l'arrêt est desservi par plusieurs opérateurs, et qu'il a des noms différents suivant les opérateurs, alors ces noms s'inscrivent dans le champ du nom officiel séparés par un slash (barre oblique, “/”).

Si le nom officiel d'un arrêt diffère du nom indiqué sur le panneau d'affichage de l'itinéraire, le second sera privilégié. Le nom officiellement admis sera dans ce cas mis entre parenthèses et ajouté au nom utilisé sur le panneau d'affichage de l'itinéraire.

Avertissement.

Il est possible de préciser “À la demande” dans le nom d'un arrêt uniquement en qualité de nom propre de l'arrêt. Dans ce cas, il ne faut pas remplir les noms des autres types. Les termes “À la demande” ne peuvent être ajoutés au nom propre d'un arrêt.

Dans le nom d’arrêt, il ne convient pas d'utiliser les ajouts précisant qu'un arrêt est un terminus ou qu'un arrêt est réservé uniquement à la montée ou à la descente.

14.2.2.1.2 Nom pour la légende sur la carte

Le nom pour la légende sur la carte doit être indiqué s'il est différent de son nom officiel. Par exemple, si certains mots doivent être abrégés conformément aux règles générales de nomination (voir section 1.3.1. Nom de l'objet : règles générales). Le nom pour la légende doit être le plus proche possible du nom de cet arrêt tel qu'indiqué sur le panneau d'affichage de l'itinéraire.

Il est possible d'utiliser pour les noms de ce type des abréviations spécifiques si elles sont utilisées sur les panneaux d'affichage. Par exemple : Poste de commande → PC.

14.2.2.1.3 Nom : synonyme, historique

Il est possible d'inscrire le code officiel d'un arrêt en tant que nom de type “Synonyme, historique”, si celui-ci est utilisé dans les services aux passagers (par exemple, dans les informations de trafic envoyées par SMS). Dans ce cas, le code de l'arrêt est la plupart du temps affiché sur le panneau d'affichage de l'arrêt. De même, il est ici possible d'indiquer différentes variantes du nom propre si dans le nom officiel elles sont indiquées séparées par un slash (barre oblique, “/”).

14.2.2.2 Itinéraires

Dans les champs “Itinéraires...” doivent être indiqués les numéros des itinéraires de chaque moyen de transport desservant cet arrêt.

Avertissement.

Pour les règles de sélection des itinéraires de transports en commun à indiquer dans Yandex Map Editor, pour les règles de création et des attributs de ces itinéraires, voir section 14.2.4. Règles de création et des attributs des itinéraires de transports en commun

Les numéros des itinéraires doivent être indiqués un par un. Ils sont sélectionnés dans la liste dans laquelle sont enregistrés automatiquement les numéros des itinéraires de tous les types de transport passant à moins de deux kilomètres de cet arrêt :

Si le numéro de l'itinéraire recherché n'apparaît pas dans la liste, il doit être rentré dans la ligne (création d'un nouvel itinéraire). Les lettres dans les numéros des itinéraires s'écrivent dans le nom de l'objet de la même manière que pour les indicateurs de l'itinéraire.

Les valeurs indiquées s'affichent dans la fenêtre sous forme de médaillon orange.

Pour supprimer le numéro d'un itinéraire associé à l'arrêt, cliquez sur la croix du médaillon souhaité.

Pour modifier les paramètres de l'itinéraire, cliquez sur le médaillon contenant son numéro. Pour en savoir plus, voir section 14.2.4. Règles de création et des attributs des itinéraires de transports en commun.

14.2.3. Règles des attributs des gares routières

La fenêtre des attributs des gares routières ressemble à ceci :

Lors de la détermination des attributs des gares routières, il convient de suivre les règles qui leur sont spécifiques. Les attributs de l'objet sont présentés ci-dessous, accompagnés des règles de traitement des valeurs de chacun d'entre eux :

14.2.3.1

Noms de l'objet :

  • Nomination conformément aux règles générales, voir 1.3.1. Nom de l'objet : règles générales.
  • Définition conformément aux règles détaillées à la section 1.4. Objets interdits.
  • Il est d'usage que les objets de ce type apparaissent sur la carte avec l'indication de leur type (c'est pourquoi le nom “Pour la légende sur la carte” ne s'applique pas à ce type d'objets). Par ailleurs, le nom officiel de l'objet apparaît sur la carte, par exemple : gare routière Soligorsk.
14.2.3.2

Disposition dans le bâtiment : les informations ne doivent pas être un doublon de l'adresse du bâtiment dans lequel se situe l'organisation (voir section 5.2. Règles des attributs des adresses), mais la compléter en indiquant l'emplacement de l'organisation dans le bâtiment.

14.2.3.3. Horaires d'ouverture

Les horaires d'ouverture de l'objet sont indiqués en fonction des jours de la semaine et des horaires jour par jour. Par exemple, “lun-ven 9h00-20h00, sam 10h00-18h00”.

14.2.3.4. Site web
14.2.3.4.1

Il est possible d'indiquer l'adresse du site précédée de “http://” ou sans.

14.2.2.4.2

Dans le champ “Site” il est possible d'indiquer :

  • adresse du site officiel de l'objet ;
  • adresse du site non officiel de l'objet (en cas de site officiel, le non officiel sera présenté à la suite du premier) ;
  • un lien menant à un article de qualité à propos de l'objet (par exemple, un article Wikipédia) ;
  • lien menant aux horaires.
14.2.3.4.3

Dans le champ “Site”, il est interdit d'indiquer toute adresse relative à l'auteur de l'objet ou toute autre adresse sans rapport avec l'objet.

14.2.3.4.4

Dans le champ “Site”, il est possible d'indiquer plusieurs adresses en les séparant par une virgule.

14.2.3.5. Adresse électronique

Dans le champ “Messagerie électronique” il est impératif d'indiquer l'adresse électronique de la gare routière.

Il est interdit d'indiquer l'adresse électronique de l'auteur de l'objet ou toute autre adresse sans rapport avec l'objet.

14.2.3.6. Téléphone
14.2.3.6.1
Le numéro de téléphone de l'objet doit avoir la forme suivante :
+A (BBB) CCC-CC-CC

où :

“А” : code du pays, entre un et trois chiffres ;

“ВВВ” : code de la ville ou de la zone, y compris pour les numéros de téléphone portable (pas obligatoirement trois chiffres) ;

“CCC-CC-CC” est le le numéro de téléphone (pas obligatoirement sept chiffres).

Exemples de numéros correctement indiqués : +33 1 22 33 44 55, +33 6 77 88 99 00.

14.2.3.6.2

Dans le champ “Téléphone”, il convient d'indiquer le numéro de téléphone de l'établissement.

14.2.3.6.3

Dans le champ “Téléphone”, il est interdit d'indiquer le numéro de l'auteur de l'objet ou tout autre numéro sans rapport avec l'objet.

14.2.4. Règles de création et des attributs des itinéraires de transports en commun

La méthode de création des itinéraires de transport en commun est décrite ci-haut, voir p. 14.2.2.2 Itinéraires.

Pour modifier les paramètres d'un itinéraire de bus, cliquez sur le médaillon contenant son numéro dans la fenêtre des attributs d'arrêts de transport terrestre.

La fenêtre des attributs Itinéraire de transport routier s'ouvrira (ou la fenêtre identique des attributs Itinéraire de tramway) :

14.2.4.1. Sélection des itinéraires de transport en commun

Les itinéraires réguliers de transports en commun terrestres : autobus, tramway, trolleybus, lignes de minibus urbains et périurbains sont indiqués sur la carte.

Il est également possible d'indiquer sur la carte :

  • itinéraires saisonniers ;

  • les itinéraires publics à la demande urbains et périurbains (par exemple, les navettes des centres commerciaux) ;

  • autres itinéraires de transport terrestre existants, assurant le transport de passagers de façon régulière.

Ne doivent pas être indiqués sur la carte :

  • itinéraires non réguliers ;

  • itinéraires temporaires (itinéraires assurés durant moins de deux semaines) ;

  • itinéraires sur commande urbains et périurbains ne relevant pas des transports publics, par exemple, les navettes privées des entreprises, les itinéraires de bus de service, les itinéraires touristiques sur commande.

Si un itinéraire est assuré par plusieurs opérateurs et/ou des moyens de transport de différentes tailles, un seul objet de type “Itinéraire” doit être créé sur la carte. Il convient de créer des itinéraires indépendants uniquement si les divers opérateurs empruntent des voies différentes ou si les noms des itinéraires diffèrent.

14.2.4.2. Composition des itinéraires de transport en commun

Lorsque les attributs d'un itinéraire sont créés, lui sont associées (inclus dans la composition de l'itinéraire) les arrêts où s'arrête le moyen de transport qui suit cet itinéraire dans les deux sens (y compris les arrêts réservés uniquement à la montée ou à la descente des passagers).

Les arrêts que le moyen de transport omet, où il ne s'arrête pas, ne sont pas ajoutés à l'itinéraire.

Pour ajouter un arrêt à un itinéraire ou l'exclure :

  1. Dans la fenêtre des attributs d'objet, cliquer sur Modifier .

    Les arrêts faisant déjà partie de l'itinéraire seront marqués de l'icône .

  2. Cliquez sur l'icône d'un arrêt pour ajouter un arrêt à un itinéraire ou le supprimer s'il est déjà intégré :

14.2.4.3. Règles des attributs (nomination) des itinéraires de transport en commun

Lors de la nomination des itinéraires de transports en commun, il faut utiliser uniquement des noms de type “Officiel” et “Synonyme, historique”. Les noms d'autres types ne sont pas utilisés.

Remarque.

Les anciens numéros des itinéraires ayant changé de numérotation, ainsi que les noms des opérateurs ne doivent pas être indiqués dans les attributs de l'itinéraire.

14.2.4.3.1. Nom officiel

Le nom officiel d'un itinéraire est son numéro.

Si un itinéraire ne possède pas de numéro officiellement admis, et seulement dans ce cas, il est possible d'utiliser en tant que nom officiel un identifiant de type “Départ — Terminus” ou “Agglomération de départ — Agglomération d'arrivée”. La forme d'écriture est choisie en fonction de l'usage sur place et des indicateurs d'itinéraire.

Le nom officiel n'inclut pas les informations de type :

  • appartenance de l'itinéraire à telle ou telle ville (par exemple, le nom 1 (Cherbinka) est erroné) ;

  • trajet payant/gratuit ;

  • indication sur l'absence de numéro d'itinéraire (par exemple, le nom néant est erroné) ;

  • indication des intervalles, description de la périodicité de l'itinéraire (par exemple, en semaine, le week-end, le vendredi, en été).

14.2.4.3.2 Nom : synonyme, historique

Il est possible d'indiquer la route de l'itinéraire en tant que nom de type “Synonyme, historique” au format “Départ — Terminus” ou “Agglomération de départ — Agglomération d'arrivée”.

Il est également possible d'indiquer les principaux points de passage de l'itinéraire sans lesquels la description de la route de l'itinéraire ne serait pas claire.

Par exemple : 501 Moscou (m. Vykhino) — Lioubertsy (mag. Touriste).