4.2. Règles d'attributs des bâtiments Entrées

Avertissement.

L'objet Bâtiment est complété par des objets de type Entrée. Pour en savoir plus, voir section 4.3. Entrées : règles de dessin et d'attributs.

La fenêtre des attributs des bâtiments ressemble à ceci :

La méthode de désignation des attributs de la catégorie “Bâtiments” est la même que la méthode des attributs de tous les objets de Yandex Map Editor.

La fenêtre des attributs des bâtiments est complétée par une extension permettant d'ajouter et de modifier des attributs supplémentaires pour le bâtiment :

Remarque.

L'extension s'ouvre :

  1. Lors de la création d'un nouvel objet, après avoir cliqué sur Enregistrer.

  2. Lors de la modification d'un objet après avoir cliqué sur Modifier .

Extension :

Les attributs de tous les bâtiments et constructions fixes (y compris temporaires, dépendances, galeries marchandes, vérandas, etc.) visibles sur les images doivent être définis selon leur type.

Pour définir les attributs d'un bâtiment, il convient de respecter les règles suivantes :

4.2.1. Type

Le type de bâtiment doit être choisi dans la liste :

Types de bâtiment disponibles :

  • Immeuble d'habitation : bâtiment utilisé comme logement, y compris le logement collectif, les maisons se trouvant sur des terrains cultivés et privés (habituellement un seul bâtiment par terrain).

    Les bâtiments initialement prévus pour l'habitation, mais actuellement majoritairement occupés par des entreprises se rapportent également aux immeubles d'habitation. Si les entreprises occupent tout le bâtiment, il doit alors être associé au type correspondant au profil de ces établissements (par exemple, commercial).

  • Industrie : bâtiments situés dans les zones industrielles (à l'exception des bâtiments à un autre usage, par exemple administratif), plate-formes logistiques, entrepôts, granges, fermes agricoles et serres industrielles, etc.

  • Éducation : maternelles, écoles (y compris sportives, artistiques, musicales), lycées techniques, lycées d'enseignement professionnel, etc., universités, instituts de recherche et laboratoires, auto-écoles, bibliothèques.

  • Commerce : centres commerciaux et espaces de loisirs, supermarchés, magasins, pharmacies, kiosques (destinés à la vente de marchandises et non de services).

  • Santé : hôpitaux, polycliniques, centres de soins dentaires et services, bâtiments situés sur le territoire d'établissements de santé à des fins médicales (bâtiments d'hôpitaux, morgues, etc.), infirmeries, instituts de recherche médicale.

  • Culture et loisirs : musées, galeries et salles d'exposition, théâtres, cinémas, salles de concert, cirques, zoos (bâtiments prévus pour la garde d'animaux), remparts de kremlin/château/tour, café, restaurants, hôtels, etc.

  • Religion : bâtiments utilisés pour la célébration de cultes religieux (églises, chapelles, mosquées, synagogues, etc.), bâtiments situés sur le territoire des églises et monastères destinés au culte.

  • Sport : stades, palais des sports, complexes sportifs, manèges sportifs, piscines sportives, tribunes, autres infrastructures sportives (destinées à la pratique sportive).

  • Bureaux : immeubles de bureaux et centre d'affaires.

  • Administration : bâtiments dans lesquels se trouvent les autorités et différentes administrations : administrations de différents niveaux, gouvernements et parlements, ministères et services (y compris les impôts et les services sociaux), organisations internationales, etc.

  • Transport : ports, terminaux d'aéroports, gares, gares maritimes, gares routières, dépôts, sites de transports urbains, bouches de métro, stations de funiculaire.

  • Affaires et services : bâtiments occupés par des établissements de différents types sans dominante précise, bâtiments accueillant des entreprises proposant des services, bâtiments des stations-services.

  • Bâtiment, construction : garages, parkings à niveaux multiples et garages partagés, constructions annexes sur les terrains d'habitation individuelle et emplacement de jardinage, hangars, guérites de postes de contrôle, toilettes publiques, réseaux de chauffage et chaudières, transformateurs électriques, bâtiments agricoles, installations diverses y compris les antennes relais, les vérandas dans les maternelles, les pigeonniers, etc.).

Le type de bâtiment est déterminé en fonction de la fonction d'un bâtiment concret et non de celle du territoire sur lequel il est situé.

Par exemple, sur le territoire d'un hôpital — les pavillons médicaux appartiennent au type “Médecine”, les locaux techniques et les réserves — “Bâtiment, construction”, la cantine — “Culture et loisirs”, un magasin sur le territoire — “Commerce”).

Si le bâtiment est utilisé de plusieurs manières (et peut se rapporter à différents types), il convient de déterminer l'utilisation principale (l'établissement “principal” du bâtiment) et de définir ainsi le type du bâtiment ; si le bâtiment abrite plusieurs entreprises de différents types, le bâtiment appartient au type “Affaires et services”.

Les immeubles d'habitation abritant également des locaux administratifs ou de services appartiennent au type “Immeuble d'habitation”.

Le type des annexes des immeubles d'habitation à plusieurs étages est déterminé par leur usage. Ces constructions “ne peuvent se voir attribuer” le type Immeuble d'habitation.

4.2.2. État

La valeur État d'un bâtiment doit être sélectionnée dans la liste :

  • Normal : objets en fonction et utilisés suivant leur désignation ; indiqué par défaut.

  • En construction : bâtiments en construction, dessinés en tant que bâtiments à partir de l'apparition des fondations ; les objets en projet (jusqu'au début du chantier) ne doivent pas être dessinés.

    Il ne faut pas attribuer cet état à un bâtiment uniquement sur la base de l'image satellite sans disposer d'informations vérifiées car les images satellites peuvent être obsolètes.

  • Abandonné : bâtiments inutilisés depuis longtemps. Ce type comprend les objets dont la construction a été interrompue depuis longtemps, ainsi que les objets en partie détruits.
  • Détruit : objets complètement rasés ou détruits, même s'il ne reste plus de traces de leur présence sur place. Ces objets doivent être dessinés sur la carte tant qu'ils sont visibles sur les images satellites.

    Après la mise à jour de l'image satellite, il convient de supprimer ces objets.

    Les objets rasés doivent également être supprimés de la carte lorsque le terrain qu'occupaient sur la carte les bâtiments rasés ou détruits laisse la place à une construction (un chantier délimité) ou qu'un autre objet a déjà été construit (et qu'un nouvel objet construit est dessiné sur la carte).

4.2.3. Hauteur

Hauteur d'un bâtiment : est représentée sur la carte pour tous les bâtiments et constructions ; indiquée par un nombre en mètres sans symbole, commentaire ou note supplémentaire. Maximum trois chiffres dans le champ.

Si la hauteur exacte d'un bâtiment est inconnue, il est possible de saisir une valeur approximative en prenant une hauteur de trois mètres comme base pour un étage.

En indiquant la hauteur d'un bâtiment :

  1. Les parties souterraines du bâtiment ne sont pas prises en compte.
  2. Si le bâtiment est situé sur un terrain en pente et présente une hauteur différente sur plusieurs façades, indiquer la hauteur sur le côté de la façade principale. S'il est impossible de déterminer la façade principale, indiquer la valeur la plus petite des hauteurs du bâtiment.
  3. Pour un bâtiment en construction, il est préférable d'indiquer la hauteur prévue (si elle est connue), et non la hauteur réelle (valeur à actualiser régulièrement).

  4. La hauteur d'un bâtiment posé sur un soubassement est définie en tant que somme de la hauteur du bâtiment et du soubassement.

    Pour le bâtiment sur la photographie (voir ci-dessous), la hauteur du soubassement (partie basse) est égale à 9 m, tandis que la partie haute présente 16 étages (pour une hauteur de 16 x 3 = 48 m si chaque étage fait trois mètres de haut conformément au p. 4.2.3 de Règlement).

    Dans ce cas, la hauteur de la partie du bâtiment qui présente un soubassement est composée de la somme des hauteurs du bâtiment et du soubassement : [16 × 3 + 9] = 57 mètres ( hauteur de chacun des seize étages estimée à trois mètres).

Remarque.

L'affichage de la hauteur d'un bâtiment sur la carte dépend de la valeur de la hauteur non linéaire.

4.2.4. Organisation principale

Dans le champ Organisation principale, entrer le nom de l'objet principal du bâtiment. La valeur doit être définie s'il est possible de déterminer un tel objet pour ce bâtiment.

Par exemple, si dans un bâtiment de type “Commerce” il existe plusieurs établissements commerciaux, plusieurs petits magasins de fleurs et d'antiquités, ainsi qu'un supermarché occupant la majeure partie de la surface du bâtiment, l'objet principal pourra être pour ce bâtiment le supermarché.

Dans ce cas, dans le champ Établissement principal, dans la liste des établissements présents dans le bâtiment qui s'affiche, choisir supermarché :

Le bâtiment est alors associé à l'objet choisi. Le nom de l'objet s'affiche dans la fenêtre en tant que lien qui permet d'aller à l’objet (sur le schéma, il est indiqué par une flèche verte) :

Champ facultatif.

Remarque.

Si un bâtiment possède un nom, il convient de créer sur l'emplacement du bâtiment un objet “Lieu” (catégorie “Culture et loisirs”, de type “Monument”) et le nom sera associé à cet objet.

4.2.5. Attributs supplémentaires : adresse, entrées, liste d'objets

Pour ajouter des attributs supplémentaires à un bâtiment, ouvrez la fenêtre complémentaire des attributs du bâtiment. L'extension s'ouvre :

  • lors de la création d'un nouvel objet, après avoir cliqué sur Enregistrer ;
  • lors de la modification d'un objet après avoir cliqué sur Modifier .

L'extension permet d'ajouter et de modifier des attributs supplémentaires d'un bâtiment (adresses, entrées et établissements situés dans ce bâtiment) :

4.2.6. Attributs complémentaires : Adresse

Pour ajouter une adresse (ou plusieurs adresses) à un bâtiment :

  1. Ouvrez la fenêtre des attributs de bâtiments (voir p. 4.2.5).

  2. Cliquez sur Ajouter dans la ligne Adresse :

  3. Dans le panneau Adresse qui s'ouvre, indiquez l'adresse du bâtiment.

    Pour les règles de saisie des adresses, voir section 5.2. Règles des attributs des adresses.

4.2.7. Attributs complémentaires : Entrées

Pour ajouter des entrées au dessin d'un bâtiment :

  1. Ouvrez la fenêtre des attributs de bâtiments (voir p. 4.2.5).

  2. Cliquez sur Ajouter dans la ligne Entrées :

  3. La fenêtre des attributs Entrée s'ouvrira :

    Règles de dessin et d'attributs des entrées, voir section 4.3. Entrées : règles de dessin et d'attributs.

4.2.8. Attributs complémentaires : liste des objets (dans ce bâtiment)

Pour ajouter à un bâtiment des objets qui s'y trouvent :

  1. Ouvrir la fenêtre des attributs de bâtiments (voir p. 4.2.5).

  2. Cliquez sur Ajouter dans l'onglet Dans ce bâtiment :

  3. Dans le menu qui s'ouvre présentant les objets qui peuvent être ajoutés (sur le schéma, vue partielle), choisissez le type d'objet souhaité :

  4. Créer un objet du type choisi : dessinez-le et définissez ses attributs (pour en savoir plus, voir section 6. Lieux).

4.3. Entrées : règles de dessin et d'attributs

  1. 4.3.1. Objets se rapportant à la catégorie Entrées
  2. 4.3.2. Méthodes de dessin des entrées
  3. 4.3.3. Règles de dessin des entrées
  4. 4.3.4. Règles des attributs des entrées

4.3.1. Objets se rapportant à la catégorie Entrées

4.3.1.1. Les entrées des immeubles d'habitation collectifs
  1. Entrées des maisons rattachées à la numérotation des adresses.

    Les entrées non rattachées à la numérotation (entrées de service, entrées de réserve, de secours, entrées d'établissements, etc.) ne doivent pas être dessinées.

  2. En présence de deux accès ou plus pour une entrée, il convient de dessiner un seul point placé sur l'accès “principal” de l'entrée. En règle générale, il s'agit de l'accès qui mène aux ascenseurs (s'il y en a) ; et qui est surveillée par un gardien ou un concierge (s'il y en a).

    Si l'entrée présente deux accès et si aucun critère ne permet de déterminer lequel des deux est le principal (conditions d'entrée/de sortie identiques, les deux mènent au même espace, etc.), alors les deux accès seront dessinés (deux points).

4.3.1.2. Entrées portant un nom (numérotées) dans les lieux publics

Toutes les entrées portant un nom ou numérotées doivent être dessinées.

Les entrées/sorties n'entrant pas dans la numérotation et sans nom (de service, de réserve, de secours, entrées des établissements) ne doivent pas être dessinées.

4.3.1.3. Entrées sans nom (non numérotées)

Les entrées/sorties sans nom (non numérotées) des établissements publics seront dessinées pour les types suivants :

  1. Entrées/sorties (il peut y en avoir plusieurs) dans les bâtiments :

    • centres commerciaux, centres de loisirs ;
    • marchés ;
    • centres d'affaires et immeubles de bureaux.
  2. Lorsque le bâtiment est entièrement ou presque occupé par un seul établissement/objet, une ou plusieurs entrées pour cet établissement seront dessinées pour les types suivants :

    • établissements scolaires et de recherche ;
    • établissements de santé ;
    • installations sportives ;
    • musées, théâtres, salles de concert ;
    • gares, aéroports, ports, autres objets de transport.
4.3.1.4

Les entrées des bâtiments abandonnés ne se dessinent pas.

4.3.2. Méthodes de dessin des entrées

L'outil dessin des entrées peut être activé :

  • à partir de la fenêtre des attributs de bâtiments (voir p. 4.2.8),

  • à partir de la barre de recherche rapide de la catégorie :

  • à partir de la barre d'accès rapide après validation du dessin du bâtiment :

Les méthodes de dessin et de modification des entrées sont identiques à celles de tous les objets en points de Yandex Map Editor. Voir sections :

Lors du dessin des entrées, il est également possible d'activer ou de désactiver le mode collage. Si le bouton (Mode collage) est activé, le point de l'entrée sera attiré vers le contour du bâtiment, ce qui permet de le placer exactement sur la ligne de contour :

Les entrées dessinées sont indiquées sur la carte par des points :

4.3.3. Règles de dessin des entrées

Les points des entrées doivent être placés sur la carte de la manière suivante :

  1. Un point d'entrée indique l'entrée d'un bâtiment. Les entrées d'un territoire ne doivent pas être dessinées en tant qu'objets Entrées.

  2. Un point d'entrée se dessine sur le contour d'un bâtiment (à l’exception des cas décrits au p. 3).

  3. Un point d'entrée se dessine à l'intérieur du contour d'un bâtiment si l'entrée du bâtiment est située :

    • sous une arche (et entre donc à l'intérieur du contour du bâtiment).

      Dans ce cas, il est important de veiller à ce qu'un passage soit dessiné sous l'arche sur la carte ;

    • dans un passage souterrain ou toute autre installation souterraine.

      Si cette entrée est de fait située en dehors du contour du bâtiment au niveau du sol, le point d'entrée sera placé sur le contour au point le plus près de l'emplacement réel de l'entrée.

4.3.4. Règles des attributs des entrées

Les entrées possèdent un seul attribut : un nom. Les règles de son traitement sont les suivantes :

  • Pour les entrées numérotées des immeubles d'habitation et bâtiments publics : indiquer uniquement le numéro sans le type d'objet. Par exemple, 1.

  • Pour les entrées portant un nom : si le nom propre est associé à un type d'objet (conformément aux règles de la langue russe), il convient d'indiquer le nom propre et le type d'objet. Par exemple, Entrée Nord.

  • Pour les entrées portant un nom : si le nom propre n'est pas accompagné d'un type d'objet (conformément aux règles de la langue russe), il convient d'indiquer uniquement le nom propre sans le type d'objet. Par exemple, Nord.