1.3. Nom de l'objet

Tous les objets dans Yandex Map Editor possèdent un attribut “Nom”, même si certains d'entre eux (par exemple, les forêts) peuvent ne pas avoir de nom.

En nommant un objet, il convient de suivre les méthodes de saisie de nom d'objet et de respecter aussi :

Les règles concernant les types d'objets sont détaillées aux paragraphes correspondants de la section Règles de cartographie, par exemple :

Avertissement.

Il est interdit d'utiliser dans les noms d'objets des mots et expressions argotiques incitant à la haine ou à la violence, ou portant atteinte à la dignité des personnes ou de groupes de personnes en raison de leur genre, race, nationalité, langue, origine, religion ou appartenance à un groupe social.

Le remplacement de tout ou une partie du texte de ces mots et expressions par des étoiles ou tout autre symbole est également considéré comme injurieux.

1.3.1. Nom de l'objet : règles générales

  1. 1.3.1.1. Langues d'écriture
  2. 1.3.1.2. Règles de saisie des noms de tous types
  3. 1.3.1.3. Règles de saisie des noms de type « officiel »
  4. 1.3.1.4. Règles de saisie des noms de type « Légende sur la carte »

La liste des types de noms d'objets est composée des types suivants :

  • Officiel : type de nom obligatoire ; voir les règles d'écriture des noms de ce type dans les p. 1.3.1.2 et 1.3.1.3.

    Remarque.

    Si un objet possède plusieurs noms (par exemple, hormis son nom officiel, il a un nom historiquement admis ou local, etc.), le deuxième nom ne sera pas ajouté au nom officiel, mais enregistré comme synonyme (nom de type “synonyme, historique”, dans la même langue).

  • Pour la légende sur la carte : est utilisé si la légende de l'objet sur la carte doit différer du nom officiel.

    Si le champ “légende sur la carte” est vide, l'objet portera sur la carte son nom officiel en légende.

    Règles de rédaction des noms de ce type, voir p. 1.3.1.1 et 1.3.1.4.

  • Dans l'adresse : les noms de ce type sont réservés aux unités administratives et territoriales d'un type particulier (voir p. 2.2.2.1).

    Pour les autres objets, les noms de ce type ne sont pas attribués.

    Si le nom de ce type a été spécifié précédemment, la valeur spécifiée reste inchangée.

  • Diminutif : actuellement indisponible.

    Si le nom de ce type a été spécifié précédemment, la valeur spécifiée reste inchangée.

  • Renommer : utilisé uniquement pour les objets ayant récemment changé de nom officiel.

    Remarque.

    Les changements de nom jugés récents :

    • Pour les villes ~ 5 ans.

    • Pour les petites agglomérations ~ 3 ans.

    • Pour les rues et les places ~ 2 ans.

    • Pour les stations de métro, les gares, les arrêts de transport en commun ~ 2 ans.

  • Synonyme, historique : permet d'ajouter des synonymes connus, des noms locaux et historiques, à l'exception des changements de nom récents et des noms inusités. Ainsi que les noms administratifs des établissements.

    Remarque.

    Sont jugés inusités les noms au-delà de :

    • Pour les rues et les places ~ 30 ans.

    • Pour les stations ferroviaires et les arrêts de transport en commun ~ 5 ans.

    • Pour les agglomérations et les stations de métro, il n'y a pas, en général, de délai de péremption.

    Avertissement.

    Si un nom de type “Synonyme, historique” est identique au nom actuel d'un autre objet situé dans la même unité administrative de niveau 3 (quartier municipal, district municipal), alors le nom (de type “Synonyme, historique”) doit être supprimé.

1.3.1.1. Langues d'écriture

1.3.1.1.1

Les objets doivent obligatoirement avoir un nom dans la langue officielle de ce pays.

1.3.1.1.2

Dans les pays où la langue nationale n'utilise pas d'alphabets cyrillique et latin, il est possible de doubler un nom en langue nationale avec un nom en lettres latines (ou remplacer le nom en langue nationale par le nom en lettres latines).

1.3.1.1.3

Si un établissement (société, organisation, entreprise) utilise dans le pays d'emplacement un nom en langue nationale du pays d'emplacement (en utilisant l'alphabet correspondant), le nom d'établissement (officiel et pour la légende sur la carte) est indiqué en langue nationale du pays d'emplacement.

Vous pouvez également indiquer le nom officiel d'un établissement dans sa langue “natale” ou l'écrire en lettres latines (translittération).

Vous pouvez également indiquer le nom officiel d'un établissement dans sa langue “natale” ou l'écrire en lettres latines (translittération).

1.3.1.2. Règles de saisie des noms de tous types

1.3.1.2.1
Le nom propre d'un objet doit toujours être écrit sans guillemets.
1.3.1.2.2
Le premier mot dans le nom d'un établissement ou d'un monument doit être écrit avec une majuscule (lettre capitale), même si ce n'est pas le nom, mais le type d'objet.

Voir également :

  • Règles d'écriture des noms de type Légende sur la carte : p. 1.3.1.4.
  • Règles d'écriture des noms d'éléments de la nature : p. 1.3.2.
  • Règles d'écriture des noms de route : p. 3.3.3.1.
1.3.1.2.3

Il est interdit d'utiliser les parenthèses dans les noms d'objets, à l'exception :

  • des noms de routes secondaires ;

  • des noms d'aéroports et d'aérodromes où l'utilisation de parenthèses est indispensable pour une identification correcte de l'objet ;

  • des noms de routes à péage, voir section 3.2.12. Payante (signalisation de péage) et p. 3.3.2.5 ;

  • des précisions dans les noms d'entrées/sorties de stations de métro (voir p. 13.2.3.2) :

    • (fermé),
    • (fermée),
    • (entrée fermée),
    • (sortie),
    • (ascenseur).

1.3.1.3. Règles de saisie des noms de type « officiel »

1.3.1.3.1
Si un objet n'a pas de nom propre ou qu'il est inconnu, le champ reste vide (cette règle ne s'étend pas aux unités administratives).
1.3.1.3.2
Le nom officiel correspond au nom officiel en entier d'un objet.
1.3.1.3.3
Les abréviations ne peuvent être utilisées dans le nom officiel d'un objet, à l'exception des initiales des noms et des abréviations courantes.
Les abréviations non courantes doivent impérativement être déchiffrées dans les noms officiels.
1.3.1.3.4
Le nom officiel comprend toujours le type d'objet (cela peut être en particulier la forme juridique de l'établissement).
Exceptions à cette règle : arrêts de transport terrestre (voir p. 14.2.2.1).

1.3.1.4. Règles de saisie des noms de type « Légende sur la carte »

1.3.1.4.1

Si un objet ne porte pas de nom propre, mais un identifiant (numéro ou lettre), alors la légende de l'objet doit comporter le type d'objet et son identifiant (non pas l'adresse, mais précisément l'identifiant). Le type d'objet s'écrit avec une majuscule.

1.3.1.4.2

Si l'objet possède un numéro (identifiant) et, en complément, un nom propre, la légende doit alors indiquer le type d'objet, son numéro (identifiant) et son nom propre. Le type d'objet s'écrit avec une majuscule.

1.3.1.4.3

Pour certains objets, le type d'objet, étant employé dans son sens lexical direct, fait partie intégrale de leur nom sans laquelle il est impossible d'utiliser le nom. Dans ce cas, le type d'objet avec son propre nom est indiqué dans le nom pour la légende.

1.3.1.4.4

Si le nom propre de l'objet est un nom baptisé, la légende doit alors indiquer seulement ce nom (sans type d'objet).

1.3.1.4.5

Si la légende de l'objet doit comprendre le nom d'objet sans indiquer son type, c'est sous cette forme qu'elle sera indiquée en tant que légende sur la carte.

1.3.1.4.6
La légende n'inclut pas l'indication de la structure juridique et sociale de l'établissement.
1.3.1.4.7

Il est interdit de surcharger la carte avec des noms d'établissement excessivement longs.

Le nom complet de ces établissements s'enregistre comme un nom officiel (voir p. 1.3.1.3.2), mais la légende doit être plus courte : seront exclus du nom les mots ne permettant pas l'identification de l'objet (par exemple, public, municipal, communal), ou seront utilisées les abréviations admises (MGOU, MGTOU, RAN).

1.3.1.4.8

Si l'abréviation d'un nom d'établissement n'est pas admise sur place, la légende peut à la place indiquer le nom usité sur place. Par exemple, Institut de droit.

1.3.2. Noms d'éléments de la nature : règles générales

Voici une brève liste des règles d'écriture des noms d'éléments géographiques de la nature (objets de végétation, hydrographiques, de relief) établie dans la pratique d'édition et de cartographie et des exemples d'écriture correcte de toponymes (noms propres désignant des noms d'objets géographiques).

Les règles de saisie des types “Officiel” et “Pour la légende sur la carte” sont différentes dans certains cas.

1.3.2.1. Type d'objet dans les toponymes

Le terme de nomenclature définissant le type d'objet (par exemple, lac, île, canal) est toujours inclus dans les noms de types “Officiel” et “Pour la légende sur la carte”.

Dans les noms de type “Officiel”, le type d'objet est toujours entièrement indiqué, sans abréviation.