8.1. Infrastructures routières. Règles de dessin et d'attributs

Les objets de la catégorie “Infrastructures routières” s'affichent sur la carte en tant que places, ponts, y compris piétons, passerelles, passages piétons souterrains et tunnels.

Sont présentées ci-dessous :

8.1.1. Règles de dessin des infrastructures routières

Lors du dessin d'infrastructures routières :

8.1.1.1
Se rapportent aux infrastructures routières les places (y compris celles possédant un nom propre), les territoires des parkings importants, les ponts (y compris piétons), les passerelles, passages piétons souterrains et tunnels. Ainsi que les places réservées aux manifestations publiques dans les villes offrant des territoires correspondants avec le revêtement adéquat.
Les infrastructures routières se dessinent uniformément à l'aide des contours de l'infrastructure.
Lors de la cartographie des infrastructures routières, les frontières des ponts sont marquées au « point de séparation du pont avec le niveau du sol » (le remblai n'est pas compris dans le contour de l'infrastructure) et les frontières des tunnels sont marquées à la bouche.
La géométrie des contours doit correspondre à la réalité, aucune représentation schématique n'est admise.
8.1.1.2
Les objets de la catégorie “Infrastructures routières” se dessinent et se modifient selon les méthodes décrites à la section Objets simples de contour.
8.1.1.3
En cartographiant une infrastructure routière, assurez-vous que l'objet ne fait pas partie des objets interdits sur la carte.
8.1.1.4. Dessin des ponts
8.1.1.4.1

Lors du dessin des ponts, il convient de faire attention à un éventuel décalage de la ligne du pont sur l'image satellite par rapport à sa position réelle, résultant du fait qu'il est surélevé par rapport au niveau du sol.

La taille du décalage (sur le schéma, indiquée par une flèche verte) peut se révéler suffisante pour que lors du dessin d'une route passant par le pont, sa position dans le réseau routier en soit affectée :

8.1.1.4.2

Lors du dessin des contours des ponts, il convient de vérifier leurs frontières avec les segments de route qui passent par ces ponts. La frontière transverse du pont doit passer par le point de début ou de fin du segment de route passant par le pont :

8.1.1.4.3

Lors du dessin des contours des ponts, les frontières transverses du pont passent par les soudures (si elles sont visibles en vue panoramique ou sur les images satellites) :

Si les soudures du pont ne sont pas visibles, alors les contours doivent être dessinés à partir des points de rupture de la surface du pont avec le niveau du sol, même si le contour du pont ne forme plus alors un angle droit :

8.1.1.5
Il convient de Règle d'utilisation des contours intérieurs en dessinant les contours intérieurs.
8.1.1.6

Lors du dessin des contours des passages piétons souterrains et surélevés, il faut y inclure toutes les parties du passage piéton : descente et montée, parties souterraines et surélevées :

Il est incorrect d'exclure des contours d'un passage piéton les segments s'y rapportant en le découpant :

Correct Incorrect
8.1.1.7
Lors du dessin des contours des passages piétons souterrains et passerelles, il ne faut pas oublier qu'ils doivent être associés à des segments de route de type Passage piéton de catégorie Passages piétons et pistes cyclables et une valeur de Niveaux A et B — suivant le type d'objet (“+1” pour une passerelle et “-1” pour un passage souterrain).

8.1.2. Règles des attributs des infrastructures routières

La fenêtre des attributs d'une infrastructure routière ressemble à ceci :

Règles des attributs des infrastructures routières :

8.1.2.1. Type

Le Type d'objet doit être choisi dans la liste :

8.1.2.2. Nom
La nomination des infrastructures routières s'effectue conformément aux règles générales, voir 1.3.1. Nom de l'objet : règles générales.
Si une infrastructure routière porte un nom propre, alors il doit être indiqué, que le segment de route passant par cette infrastructure routière (place, pont ou tunnel) ait une légende ou non.
Une infrastructure routière peut ne pas porter de nom.