Détermination d'un objet

Tout objet sur la carte doit non seulement être dessiné, mais aussi avoir des attributs, c'est-à-dire les valeurs de ses caractéristiques (attributs).

Les méthodes de détermination des attributs des objets sont décrites ci-dessous dans les sections :

En définissant les attributs des objets, il convient de se référer aux :

Méthodes de détermination des attributs d'objets

Lors de la création d'un objet ou de sa modification, la fenêtre des attributs pour cet objet s'ouvre :

Pour différents objets correspondent des fenêtres semblables, mais différentes :

Toutes les fenêtres comportent :

  1. Un titre qui indique le type d'objet (par exemple, “Bâtiment” ou “Station de chemins de fer”) et deux boutons : (Aide : affiche les règles de dessin pour les objets de cette catégorie) et (Fermer : ferme la fenêtre sans sauvegarder les modifications).

  2. Champs où doivent être saisies les valeurs des attributs (caractéristiques) de l'objet.

    Les fenêtres des attributs d'objets de différents types se différencient par la composition des champs.

    Tous les champs se divisent en plusieurs types :

    • Champs de choix d'une valeur dans la liste. Ces champs sont marqués d'une flèche dans le coin à droite du champ :

      Un champ peut être nominal (voir schéma plus haut) ou non nominal :

      Une liste se déroule en cliquant sur la dénomination du champ (la flèche se renverse). Le choix s'effectue en cliquant sur une ligne de la liste. Par exemple :

      La liste peut comporter des pictogrammes d'objets :

    • Champs Entrer une valeur à l'aide du clavier. Par exemple, le champ “Population” :

    • Champs : sélecteurs de valeur. Attribuent soit la valeur “Oui” à un signe donné (si l'option est activée) :

      soit la valeur “Non” (si l'option est désactivée) :

      L'activation du curseur est possible en cliquant dans le champ du sélecteur.

  3. Le bouton Enregistrer permet de sauvegarder les modifications effectuées et le bouton Annuler permet d'annuler les modifications effectuées.

Méthodes de définition d'un nom d'objet

Groupe de champs Nom présent dans les fenêtres des attributs de tous les objets.

Remarque.

Tous les objets géographiques ne portent pas de nom (par exemple, les forêts sont souvent dépourvues de nom) ; dans ces cas, l'attribut “Nom” peut rester vide, on ne remplit donc pas le champ.

Par exemple, dans la fenêtre “Unité administrative” :

Si un objet peut voir un nom ou non, alors le champ Nom s'ajoute à la fenêtre en cas de besoin en cliquant sur le lien Ajouter un nom. Par exemple, dans la fenêtre “Végétation” :

Les Noms de tous les objets de la carte (agglomérations, routes, cours d'eau, etc.) sont attribués suivant la même méthode :

  1. Dans la fenêtre de création/modification d'un objet, dans l'onglet “Nom”, cliquer gauche avec la souris sur le lien Ajouter un nom :

    Un nouvel onglet s'ouvrira dans la fenêtre, contenant un groupe de champs “Nom” (pour les objets qui doivent obligatoirement avoir un nom, ce groupe est disponible à l'ouverture de la fenêtre) :

  2. Dans le premier champ, cliquer avec le bouton gauche de la souris sur le champ, puis choisir le type de nom à ajouter (Officiel, légende sur la carte ou autre) dans le menu déroulant. Description des types de noms, voir section 1.3.1. Nom de l'objet : règles générales :

  3. Dans le champ à droite du champ “type de nom”, choisir dans la liste la langue pour la version de nom choisie :

  4. Si l'objet possède plusieurs noms de différents types, alors répéter l’opération après la saisie du premier nom : cliquer gauche sur la ligne Ajouter un nom, puis dans le nouveau groupe de champs, indiquer le type et la langue du nom suivant et entrer le type correspondant.

    Par exemple :

    Avertissement.

    En ajoutant des noms de différents types, il ne faut pas oublier qu'il doit s'agir de noms différents pour un même objet.

    Par exemple, le boulevard Lénine à Moscou peut également s'appeler rue Bolchaïa Kaloujskaïa (un nom de type “Synonyme, historique”).

    Mais, s'il s'agit de différents objets, par exemple de routes distinctes qui se recoupent partiellement, alors ajouter sur la carte deux objets différents et non un objet avec deux noms différents.

    Par exemple, la chaussée de Minsk et la route M-1 se recoupent partiellement, mais sont cartographiées comme deux routes distinctes et non une route avec deux noms.

  5. Si nécessaire, il est possible de supprimer l'un des noms en cliquant sur (Supprimer), situé à droite des champs de l'onglet “Noms” ; le groupe de champs correspondant sera supprimé.

  6. Cliquez sur Enregistrer dans la fenêtre.

    Les noms seront sauvegardés.